Quand faire une thérapie ?

La Vie envoie parfois des messages de façon brutale : burn-out, dépression, réminiscences de souvenirs douloureux… Il faut alors changer quelque chose dans sa vie parce que ça devient insupportable. Ou alors, on cherche simplement à avancer, à s'épanouir encore plus et à développer ce capital dont chaque être dispose... Souvent, on y arrive seul(e). Mais pas toujours...

S'adresser à un thérapeute n'est pas un aveu de faiblesse, au contraire, c’est le signe que l'on a envie d'avancer, d’harmoniser le puzzle de sa vie. Ça ne sera pas toujours facile, mais ça vaut le coup !

Toute transformation nécessite, pour se faire, le choix de techniques adaptées et surtout un accompagnement dans la compétence, la bienveillance et le non-jugement.

Pourquoi faire une thérapie ?

La psychothérapie est comme un miroir sans lequel on ne peut ni se tailler la barbe, ni s’épiler les sourcils. Mais ce n’est pas le miroir qui guérit. C’est celui qui l’utilise. La thérapie n’est qu’un moyen d’étudier et d’améliorer sa vie, ses fonctionnements, voire son état de santé.

Quand on s’engage dans une thérapie, il est important de prendre le temps de choisir son thérapeute. Le plus important n’est pas la technique mais la qualité de la relation thérapeutique, basée sur une éthique solide, sans morale ni fausse pudeur.

La première séance est essentielle car elle invite à vérifier l’adéquation entre la demande et la posture de la thérapeute.

Les séances durent habituellement une heure. La consultation se déroule en face à face. Il ne s’agit pas de psychiatrie, car la psychothérapie n’utilise pas de médicaments. Elle repose principalement sur la parole et donc sur l’écoute.

Confidentialité

De façon intrinsèque, la thérapeute est tenue au secret professionnel.
Le règlement de la consultation clôture la séance en libérant la personne de tout engagement vis-à-vis du thérapeute

Une approche pléni-intégrative ®

Une approche basée sur la synthèse et l’association de différentes méthodes thérapeutiques
Foin des querelles de clocher. De nombreuses méthodes de thérapie existent. Elles ne se font pas concurrence mais se complètent :

Les thérapies psychocorporelles

Les thérapies psychocorporelles visent à plus écouter les messages du corps. Parmi celles-ci, la somatanalyse, qui consiste à encore mieux intégrer les réactions du corps lors de l’échange, afin de ne pas se résumer aux messages du mental.

La psychanalyse

La psychanalyse a ses partisans. Elle est réputée longue et difficile, mais ses partisans ne jurent que par elle... et par Freud, Jung, Lacan et leurs disciples...

L'art sera de déterminer la meilleure approche selon la situation de chacun...

Les thérapies existentielles

Les thérapies existentielles et/ou humanistes prennent plus en compte la recherche de sens de la vie. On y trouve par exemple l’analyse transactionnelle, qui est un outil complet, tant pour la connaissance de soi-même, que pour comprendre sa relation aux autres.

Les techniques cognitivo-comportementales

Les techniques cognitivo-comportementales (TCC) font partie des techniques dites brèves : on ne recherche pas les origines, mais on raisonne en termes de solutions. On détermine l’objectif, on analyse les moyens à mettre en œuvre, on décide des stratégies thérapeutiques pour l’atteindre, on mesure l’efficacité, on ajuste si nécessaire et ceci jusqu’à l’atteinte du résultat.

Les outils les plus couramment utilisés sont l’exposition progressive (phobies, TOC…), relaxation ou pleine conscience, affirmation de soi, etc…

La cure séquentielle : la carte et le territoire

La carte n'est pas le territoire. Elle en est une représentation parmi d'autres. C'est pourquoi on peut aborder la thérapie sous différents angles.

Selon la demande, et en accord avec la thérapeute, l’usage sera de démarrer avec des outils de thérapie brève, afin d'avoir un résultat rapide.

Si l'on souhaite effectuer un travail plus intégratif, afin de stabiliser les acquis, une approche somato-analytique sera pertinente pour les personnes désirant s’engager dans un cheminement de connaissance plus approfondie de soi.

Point de vue de mon petit frère, ingénieur

« C'est très subjectif mais en langage d'homme de la rue, je dirais : "notre cerveau, façonné par notre lointaine histoire, nous manipule, gère notre vie à notre insu". Nous vivons dans une cage façonnée par nos réactions de défense suite aux traumas. Cette cage s'exprime à travers les modes défensifs de relation avec nos entourages : position dans le triangle dramatique, n'attirer qu'un certain type de personne, mauvaise relation avec la famille, le couple...
En analysant, grâce à l'intervention du professionnel qualifié, le vécu, les traumas, donc le pourquoi de nos réactions, nous pouvons sortir de cette "cage" et reprendre les commandes de notre vie, de nos relations, et même de notre corps. Et sortir, par l'analyse et la compréhension, de l'enfumage dans lequel notre cerveau nous a maintenus jusque-là. »

- Philippe C.

Contact & Rendez-vous

Judith Capelus
1 rue de la Demi Lune
68250 ROUFFACH

Tarif : 60€/heure

06 61 14 22 55
Judith Capelus, psycho somato therapie à Rouffach, Haut-rhin (68)
pencillockeye linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram